Association des Professionnels de Santé exercant en Prison

L'association » Qui sommes nous ?

Association loi 1901 ouverte à tout professionnel de santé exerçant en prison : Aide soignant(e), Infirmier(ère), Chirurgien dentiste, Kinésithérapeute, Manipulateur radio, Médecin, Pharmacien(ne), Secrétaire …

Cette association est née en 1997 suite à la création des Unités de Consultations et de Soins Ambulatoires (Loi du 18 janvier 1994) pour assurer et promouvoir, auprès des professionnels de santé exerçant en milieu pénitentiaire l’échange d’informations, les réflexions sur les problématiques de leur exercice ainsi que leur formation.

Aujourd'hui reconnue par les institutions comme un interlocuteur incontournable, elle fait entendre la voix des profesionnels de santé de terrain pour que leurs missions auprès des personnes détenues soient identiques à la prise en charge sanitaire de la population générale.

Quelques dates

1997

1er congrès national des UCSA organisé à Nantes. Il sera suivi régulièrement d’autres manifestations.

2003

Invitation du Ministère de la Santé pour le suivi de négociations pour la création des UHSI, EPM…

2006

Mise en place des référents régionaux représentant l’APSEP.

2007/2011

Défense de nos intérêts auprès de l’Elysée, du Parlement, du Ministère de la Santé et de la Chancellerie.

2010/2012

Participation à la révision du guide méthodologique paru en octobre 2012.

2013/2016

Participation à plusieurs groupes de travail (suspension de peine, réduction des risques, protection sociale, financement des US)

2015

Membre de l'association européenne HBWs

2017

Participation à la stratégie santé des personnes placées sous main de justice
 

Activités

Organisation

  • Congrès National annuel des UCSA.
  • Journées Régionales sous l’égide de l’APSEP.

Participations

  • Congrès internationaux.
  • Congrès des partenaires associatifs de l’APSEP.
  • Sessions de formation et de réflexion.

Groupe de travail

  • Direction de l’Hospitalisation et de l’Organisation des Soins (DGOS).
  • Direction Générale de la Santé (DGS).
  • Administration Pénitentiaire.

Auditions

  • Tutelles de la Santé: DGS, DGOS...
  • Chancellerie.
  • Cabinet de l’Elysée.
  • Parlement, Sénat , Assemblée Nationale.
  • Conseil National d’Ethique.
  • Conseil National des Droits de l’Homme.
  • Contrôleur Général des lieux de privation de liberté.

Mise en place de travaux de recherches.

Participation active (organisation et enseignement) au DU de santé publique en milieu pénitentiaire Paris 5

Nombreuses interventions auprès des médias.

Les référents régionaux diffusent les informations et favorisent les articulations entre professionnels de la Santé et de la Justice

0,022+0,027=0,049